Bio.
Xavier AUBRET

  • Orgine
    Vendée, France
  • Instruments
    Contrebasse · Sousaphone

Le plat concert : Recette de la racassouille

Cette recette bien connue des Charentais n’a rien à voir tant s’en faut avec la ratatouille ou autre rascasse mais reste néanmoins un mélange de saveurs extraordinaire. Dotée de fragrances musicales aux rythmes épicés, la racassouille va titiller les oreilles les plus réfractaires en nous réchauffant le cœur (comme aurait dit le clarinettiste Artie Shaw) grâce à la convivialité de ce plat riche non pas en calories mais en bonne humeur.

Ingrédients

  • Un soubassophone, veillez à ce que le pavillon soit bien ferme, cela garantira sa fraîcheur.
  • Une contrebasse que vous ferez macérer une bonne centaine d’années.
  • Un banjo, à filtrer dans une bouillette.
  • Une guitare ténor, qui doit être épicée aux quatre cordes comme le banjo, attention parfois la gratte chatouille, dans ce cas elle doit être débarrassée de son super flux.
  • Un sax soprano, pour que le sax soit bien levé, ajoutez de la levure de boulanger, vous éviterez ainsi les pains rassis.
  • Cueillez une belle trompette de la mort, communément appelée en Charente maritime « le cornet de Jeanot ».

Comme le sang dans le boudin, le chant a son importance dans la réussite de votre plat favori. Laissez le chant libre pour qu’il prenne toute sa mesure.

Pour le bouillon de culture

  • De l’eau racasse, il va sans dire
  • Les herbes de la Nouvelle Orléans
  • Les épices créoles
  • Un bouquet garni de bonne humeur
  • Un zeste de convivialité

Préparation :

Quand tous vos ingrédients sont prêts, prenez un morceau de choix, introduisez-le avec quelques mesures et installez le tempo avec les souba et banjo (ou la contrebasse et la guitare ténor). Pour faire chauffer à plein régime, gardez la ligne de basse tout le long de la cuisson andante. Couvrez avec l’eau racasse qui sera portée à ébullition avec les sax et cornet. Ensuite, l’improvisation prendra toute sa valeur si vous avez pris une bonne inspiration. Ajoutez herbes, épices, bouquet garni et autre chanson de zeste pour une harmonie parfaite. Terminez par un rappel d’air pour tenir en haleine votre auditoire et finir sur une bonne note.

Le plus :

Faites revenir votre public avec une poêle à frire que vous aurez sortie du tiroir.

Note :

Ce plat concert dans des cassouillettes avec accompagnement Ory et un vers de Bourbon.